Naviator le drone qui sait voler et nager

Juil 26, 2017 | 0 commentaires

drone aquatique naviator

Développé en 2013 par les chercheurs du Département d’ingénierie mécanique et aérospatiale de Rutgers-, New Brunswick. Le prototype du Naviator à aujourd’hui fait de nombreux progrès technologiques. Imaginez un mélange entre le drone aquatique Biki et le DJI Mavic Pro, vous obtenez le Naviator

Un atout pour les professionnels

Le concept d’un drone qui peut voler aussi facilement qu’il peut nager sous l’eau a de nombreuses applications. Un drone pouvant opérer dans des conditions météorologiques défavorisées est un problème, car il n’est pas toujours d’attendre que les conditions s’améliorent avant d’envoyer un drone. Comme un gain de temps et de ressources, la capacité d’un drone air / eau à pouvoir se déployer rapidement dans l’air et à passer instantanément à un environnement sous-marin pour effectuer une tâche est un atout indispensable. Les drones ont le potentiel de rendre ces inspections beaucoup plus sûres et plus rentables.

La capacité de Naviator de passer facilement et en toute sécurité de voler à nager sous l’eau offre d’énormes opportunités pour un certain nombre d’industries. Comme les derniers essais l’ont démontré, ce qui nécessite l’intervention d’hélicoptère, de bateau et de sous-marin, le Naviator peut se déployer en un temps record et avec beaucoup de moins de contrainte.

L’équipe de recherche du Naviator poursuit le développement et l’amélioration des applications, notamment pour les inspections de ponts, la cartographie du sol océanique, les opérations de recherche et de sauvetage, la sécurité portuaire et bien d’autres applications.

Le Naviator en vidéo :